fond balise
edito

Edito

Dans ces pages, vous allez découvrir les richesses touristiques, patrimoniales et historiques de notre belle région maritime, quelques-unes de nos expériences, et nos conseils.
Des adresses utiles pour se restaurer, des lieux à visiter avec l'un de nos bateaux en location. Les articles ci-après ne sont pas définitifs, nous les alimentons régulièrement. Nous vous souhaitons une bonne visite et un bon séjour dans notre région.

La Rochelle, ses îles, sa richesse de navigation


Idées de navigation

La Rochelle bénéficie d’une position excellente pour la navigation nautique de plaisance, le port des Minimes est le plus grand de toute la côte atlantique et va devenir dès la fin des travaux d'agrandissement en 2014, le plus grand port de plaisance du monde, avec 4 700 places.
Ce dernier est situé sur un vaste plan d’eau que constituent le Pertuis d’Antioche et le Pertuis breton.
Les îles de Charente sont des lieux touristiques recherchés. Naviguer à partir de La Rochelle est la certitude de passer un agréable moment riche en navigation dans une zone abritée de la houle.

face

Zone de navigation

Elle comprend le Pertuis d’Antioche et le Pertuis Breton, sa plus grande partie est située à l’abri des îles de Ré et d’Oléron. Quelque soit le temps, il y a toujours la possibilité d’y effectuer une navigation très agréable et de trouver des ports charmants ou des mouillages tranquilles. Deux jours de navigation ne suffiront pas pour explorer un tel périmètre ! Vous devrez surement revenir.
Vers le nord, vous rejoindrez les ports de Vendée. Les Sables d’Olonne et l’île d'Yeu sont à 2h de navigation en moyenne avec notre vedette. Plus au sud, après avoir contourné Oléron, vous entrerez dans la Gironde, le plus grand estuaire d’Europe, avant d’aller faire escale à Royan ou au nouveau Port Médoc.


Lieux incontournables

Le vieux port de La Rochelle, plus petit que celui des Minimes, mais plus pittoresque, vous offre le cœur de la ville (vous pourrez, vous amarrer au ponton visiteur, à bâbord, à l'entrée du vieux port, après les vedettes inter-îles et les bus des mers). Vous y découvrirez une ville dynamique, riche de ses commerces et de ses animations.
Profitez-en pour vous restaurer dans le cadre historique et plein de charme, des remparts et des deux tours.


Au large de La Rochelle

Une ballade en mer autour du célèbre Fort Boyard, contourner ou accoster l’île d’Aix, une halte dans le magnifique port de St Martin de Ré (appelé localement "le St. Trop." de l'atlantique), une découverte des charmants petits ports ostréicoles des Pertuis… Et, si les marées le permettent, un échouage surprenant sur le banc du bûcheron, un lieu magique, qui à marée basse laisse à ses visiteurs, le loisir de profiter de ses bancs de sables naturels, entourés d'eau, au calme et à l'abri des foules estivales, il se situe entre Saint Martin et Ars en Ré.


phare cordouan

Un patrimoine, fier de ses plus beaux phares


- L'insolite phare du bout du monde, réplique à l'identique du phare du bout du monde de Patagonie.


- Le majestueux phare de Cordouan, il est le plus ancien phare de France encore en activité. Appelé parfois le « Versailles de la mer », le « phare des rois » ou encore le « roi des phares », il est le premier phare classé au titre des monuments historiques.


- le pittoresque phare des Baleines. Ce phare doit son nom, au fait qu'un nombre élevé de baleines sont venues s'échouer à cet endroit de l'île de Ré par le passé. Il succède au vieux phare des Baleines construit par Vauban.


- Le protecteur phare de Chassiron, permet aux marins de rentrer dans les eaux du Pertuis d'Antioche, lieu semé de récifs et réputé pour ses nombreux naufrages. C'est le plus ancien phare de France encore en activité après celui de Cordouan, il est aussi appelé le sémaphore de Chassiron.


yeu

Envie d'aller plus loin...

A moins de 3 heures de navigation avec notre vedette Edonia, l’île vendéenne d’Yeu, accueillante et douce. Elle reste naturelle et sauvage, et offre aux visiteurs des criques spectaculaires et colorées, baignées par les flots.


En résumé...

De Port Médoc à Port Joinville, du Douhet à Saint-Martin de Ré, de Rochefort aux Sables d’Olonne, les possibilités de navigation sont infinies et variées, de quelques heures à plusieurs jours, pour des moments riches de détente, de découvertes, d'émotion et de paysages inoubliables.


Voici quelques distances



à partir de La Rochelle


• Les Sables d’Olonne : 35 miles

• Ars-en-Ré : 17 miles

• Banc du bûcheron : 15 miles

• Saint-Martin-de-Ré : 12 miles

• La Flotte-en-Ré : 10 miles

• Île d’Aix : 9 miles

• Saint-Denis d’Oléron : 12 miles

• Le Douhet : 11 miles

• Boyardville : 11 miles

• Rochefort : 26 miles

• Phare de Cordouan : 32 miles

• Royan : 40 miles

larochelle

La Rochelle, la belle escale

plan_rochelle

Une douceur de vivre unique

Voilà ce que répètent à l'envie ceux qui ont goûté aux charmes de La Rochelle. Ici, c'est l'océan personnifié qui tient à vous accueillir. Il vous entoure de ses embruns, vous dynamise de son air vivifiant et vous invite au rêve. Il faut dire qu'il est un peu chez lui, partout présent sous divers symboles. Avec ses quatre ports, La Rochelle est la cité Atlantique par excellence.

La Rochelle, c'est aussi cette lumière sur la pierre blanche à la fois douce et radieuse. Elle révèle un décor qui ne cesse de surprendre le promeneur. Des superbes maisons du centre aux arcades qui jouent à cache-cache avec les rayons du soleil. La Rochelle, ville d'Histoire mais surtout ville en action, à n'importe quelle heure ou saison.
vieux
Flâner sur le Vieux Port en dégustant une glace ou profiter des terrasses ensoleillées donne le ton des vacances. Enfin et surtout, La Rochelle est ville tournée vers l'Océan et vers le Monde, née d'un mélange de cultures issu de son activité de commerce maritime. Partout, des architectures venues d'ailleurs nous le rappellent.


Un marché, des boutiques… à chacun son quartier

La Rochelle, ses commerces, ses animations… et ses quartiers qui font le charme de cette ville.

Quartier du Vieux Port

Vue sur les tours, dès qu’on arrive sur le Vieux Port, on est saisi par son ambiance et son panorama. Installez-vous à l’une des terrasses de café qui longent le port et admirez. Devant vous, la Tour de la Chaîne et la Tour Saint-Nicolas s’imposent à l’entrée du port. Flânez, laissez-vous envoûter par l'architecture du théâtre de la Coursive. En face, dégustez une glace chez Ernest, un festival de couleurs et de parfum, des plus classiques aux plus originaux, en pots, cornets ou milk-shake, une pause gourmande servie sans modération.


Envie de dîner, la Rue Saint Jean du Pérot offre une multitude de restaurants, dont le célèbre André, connu pour ses fruits de mer, l'été, il faut absolument réserver à l'avance dans tous les restaurants qui bordent cette rue. Pour les petits budgets, il vaut mieux se rendre dans le quartier de l'horloge, à droite du vieux port, brasserie, crêperie, pub irlandais et autres petits restaurants vous proposent une carte plus accessible. Plus loin, dans le port de commerce de la Pallice, Tonton Louis, offre une carte variée de plateaux de fruits de mer, dont des formules à volonté, une adresse à ne pas manquer.
Continuez votre chemin Cours des Dames pour gravir les marches qui mènent Rue sur les Murs, là encore quelques marches et vous êtes sur les remparts, vous tombez nez à nez avec la Tour de la Lanterne. A ses pieds, la scène des Francofolies s’invite chaque été pour faire vibrer le cœur de la ville au son des artistes francophones.


tours

Visitez les tours de La Rochelle

Visites incontournables de La Rochelle. Découvrez les trois tours de La Rochelle, sur le Vieux Port, vestiges des fortifications de la ville.

La tour de la Lanterne, phare et ancienne prison

La tour de la Lanterne aux 12e et 15e siècles, est un ouvrage complexe. Au Moyen Age, cette tour assume des rôles différents : contrôler et désarmer les bateaux entrant dans le port et servir de pivot pour le guet de la mer le long des côtes de l’Aunis et sert de guidage pour les navires, car elle combine un amer et un phare.
Au 16e siècle, la tour de la Lanterne sert de prison, d’abord pour des prêtres. Puis jusqu’au 19e siècle, elle abrite des Anglais capturés sur leurs vaisseaux, aux 17e et 18e siècles, des Vendéens pendant les Guerres de Vendée.
Elle abrite aujourd’hui une collection remarquable de plus de 600 graffitis gravés par des pirates, corsaires, prisonniers de droit commun ou prisonniers de "religion". Elle reste également le phare le plus ancien de la côte atlantique.


nicolas

La tour Saint-Nicolas


La tour Saint-Nicolas (14e siècle) constitue avec la tour de la Chaîne la majestueuse porte d’entrée du Vieux Port de La Rochelle. La tour, chargée de protéger l’entrée du port, était reliée par une chaîne à la tour de la Chaîne. Elle fut utilisée comme prison pour les Huguenots à l’époque de la Révocation de l’Édit de Nantes, puis pour les Chouans durant les guerres révolutionnaires.
Véritables donjons urbains et demeures palatiales, symboles d’une ville forte de ses privilèges et de son commerce, les deux tours étaient alors dirigées par un capitaine nommé chaque année lors de l’élection du maire.

chaine

La tour de la Chaîne


Gardienne du port, porte d’entrée du Vieux Port, elle surveillait les mouvements des bateaux et le trafic du port, et percevait les droits et les taxes.
A l’époque Protestante, la tour de la Chaîne est un lieu sacralisé : c’est à son sommet que flotte l’étendard aux couleurs de la ville.
Fortement endommagée en 1652, alors qu’elle sert de poudrière, elle restera éventrée pendant trois siècles. Il faudra attendre le 20e siècle pour qu’elle soit restaurée et dotée d’une nouvelle couverture.
Depuis 2008, à l’occasion des 400 ans de la fondation de la ville de Québec, les espaces restaurés accueillent une exposition permanente « La Rochelle-Québec, Embarquez vers la Nouvelle-France », une invitation à suivre les migrants dans leur voyage.

lanterne

La tour de la Lanterne

Une hauteur de 55 mètres, elle est constituée de deux parties. Sa base est un cylindre de 25 mètres de haut et de plus de 15 mètres de diamètre, surplombé d'une flèche octogonale dont quatre des huit pans sont percés de fenêtres trilobées de style flamboyant. Chaque nervure est garnie de crochets. Plusieurs salles superposées composent l'intérieur de la tour. On y trouve de nombreux graffitis, gravés dans la pierre par des marins anglais, espagnols ou hollandais, emprisonnés dans la tour entre le XVIIe siècle et le XIXe siècle.


Quartier du marché

Le rendez-vous des gourmets, le rendez-vous incontournable du matin, Chaque jour, les étals s’installent sous les halles. Et tous les mercredis et samedis, jours de grand marché, les rues avoisinantes sont envahies par les fleuristes, fromagers, primeurs...
Ce quartier doit aussi son charme à ses maisons à pans de bois et ardoises du Moyen Age. Mais également à ses boutiques, abritées sous les arcades.


Quartier Saint-Nicolas

Un quartier à part, dans ce quartier des maisons collées les unes aux autres. Pas non plus de boutiques chics mais des friperies, galeries d’art, un bouquiniste… et un café sur une petite place où les habitués et les étudiants aiment se retrouver.


minimes

Quartier des Minimes

Ambiance plaisance, changement de décor où l’océan est roi. Plus grand port de plaisance de la façade Atlantique, il accueille chaque année Le Grand Pavois, premier salon nautique à flot d’Europe. Pour se détendre en journée, posez votre serviette sur la plage des Minimes ou optez pour la balade dans le parc. Vous serez tenté de suivre le chemin qui longe la côte jusqu’à la station balnéaire de Châtelaillon-Plage.



Un peu d'histoire

La Rochelle, 1000 ans d’histoire

Indépendante, libre, florissante, La Rochelle s’est toujours distinguée des autres villes de France et a connu un parcours mouvementé.

10ème siècle : De l’état de rocher à port affluent, ancien village de pêcheurs, La Rochelle est construite sur un rocher au milieu des marais. On comprend mieux alors le sens de son nom. La ville devient vite un port important. Exception française, La Rochelle est la première ville à élire un maire, Guillaume de Montmirail.

13ème siècle: Un commerce florissant, le maire et ceux qui l’entourent profitent de la querelle entre la France et l’Angleterre pour accroître leurs privilèges et leur richesse. Plus important port français de l’Atlantique, le commerce du vin et du sel est en pleine effervescence.

16ème siècle: Un siège interminable, en 1568, La Rochelle devient une ville protestante alors que toutes les autres villes de France sont catholiques. La Rochelle devient alors citadelle et capitale du parti protestant. C’est une ville libre et épanouie dans le domaine économique et culturel.

Mais en 1627, le maire de La Rochelle attaque les troupes Royales. Richelieu assiège la ville et y restera pendant treize mois, avant de lui accorder la grâce royale en 1628. Affaiblie, La Rochelle n’a plus de maire et se retrouve privée de ses privilèges.

17ème et 18ème siècles : A la conquête du Nouveau Monde, La Rochelle se relève très vite grâce au commerce maritime. Les années 1630-1635 marquent le début de ses relations avec la Nouvelle France et les Antilles. Le commerce du sucre des Antilles, des fourrures du Canada et le commerce triangulaire sont en pleine croissance.

19ème et 20ème siècles : Le commerce maritime dynamisé, le port de La Pallice est inauguré en 1890 et marque un renouveau pour La Rochelle. Ces nouvelles installations portuaires dynamisent le commerce maritime. Ce port est tellement performant qu’il sert de base sous-marine pour les allemands pendant la seconde Guerre Mondiale. Durant cette guerre, la ville ne subit pas de destructions importantes.

Rondes de nuit, suivez le guide ! Découvrez de façon insolite, à la nuit tombée, toute l’histoire de La Rochelle et pénétrez dans des lieux interdits au public ! Participez aux Rondes de nuit organisées l’été par l’Office de Tourisme de La Rochelle. La côte Rochelaise est pleine de surprises

Du nord au sud, la côte Rochelaise s’étend de la petite ville mytilicole d’Esnandes à la station balnéaire de Châtelaillon-Plage.


La Baie de l’Aiguillon

Pays de la moule de bouchots; ancien village de pêcheurs, Esnandes a conservé toute son authenticité et vit au rythme des mytiliculteurs. On y élève les moules sur des bouchots, ces fameux pieux en bois où les moules viennent s’accrocher. Ces coquillages sont plus connus sous le nom de « La Charron », nom d’un village au nord d’Esnandes.
Pour connaître la culture de la moule sur le bout des doigts, la Maison de la Mytiliculture est un passage obligé.


L’Houmeau et son petit port ostréicole

Lieu de balade agréable pour un jogging, une balade en vélo ou à pied, L’Houmeau offre un panorama de premier plan sur le pont de l’île de Ré, le chenal et les marais. En contrebas, une petite plage de galets dominée par des falaises. Mais ce qui fait le charme de L’Houmeau, c’est le petit Port du Plomb, port typique ostréicole, où l'on peut déguster huîtres et crustacés tout au long de l'année, dans une ambiance vivifiante et sauvage du bord de mer, un peu retiré de la ville, c'est la nature et son panorama qui vous invitent. Ses maisons blanchies à la chaux lui donnent son caractère original des villages de pêcheurs.

La Rochelle et Aytré

Ambiance plage et châteaux de sable, La Rochelle compte trois plages, dont la plage de la Concurrence tout près de la Tour de la Lanterne. Les rochelais aiment s’y détendre le week-end en famille ou le midi pour ceux qui travaillent en centre-ville. La Plage de Chef de Baie à La Pallice est labellisée Pavillon Bleu. Et la plage des Minimes, tout près du port de plaisance.
A quelques minutes de La Rochelle, les amateurs de planche à voile et de kite-surf aiment se rendre sur la plage de sable d’Aytré.


Angoulins et Châtelaillon

Village de pêcheurs et station balnéaire prisée Angoulins-sur-Mer est une petite ville toute proche de Châtelaillon-Plage. La Pointe du Chay se caractérise par ses falaises et ses roches jurassiques et son petit port de Loiron peuplé de quelques bateaux de pêche.
En continuant son chemin vers Châtelaillon-Plage, le décor est tout autre. Effervescente en été, un front de mer chic avec ses villas Belle Epoque et son centre de thalasso. Sans oublier sa plage de 3 km. En longeant la promenade le long de la plage, on trouvera plus loin le petit village ostréicole des Boucholeurs.


Nos astuces


La Rochelle Une ville verte


- La capitainerie des Minimes, met à disposition des navigateurs des vélos gratuits pour une heure.


- Des bus des mers électriques font la traversée : les Minimes - vieux port et médiathèque - vieux port.


- Des voitures électriques sont à disposition dans les stations Yelo dans la ville. Il y en a une aux Minimes.


- 3 petites plages vous attendent : une aux Minimes, l'autre après les remparts du vieux port à côté d'un magnifique parc, et la dernière entre le port de la Palice et Chef de Baie.

ilederé
planré

Île de Ré


Un lieu chargé d’histoire


Une nature préservée, balades à vélo, plages et marais salants, villages authentiques avec 5 ports accueillants… L'île de Ré : le paradis est plus accessible que vous ne l'imaginez.
Véritable joyau de la côte Atlantique, l’île de Ré est idéale pour une escapade d'une journée, d'un week-end ou des vacances placées sous le signe du farniente !




L'île

pont

Passez sous le pont de Ré, et vous changez totalement d'univers. Pour apprécier encore mieux ce dépaysement, venez mouiller avec l'un de nos bateaux dans un de ses jolis petits ports.

Pour planter le décor : Des plages, des ports, des pins et l’océan... Les longues plages de sable de la côte Est sont autant de lieux pour se reposer… ou profiter de nombreuses activités : Voile, surf ou encore kite-surf, laissez-vous porter par le vent ! Dans les terres, vignes, maraîchages et forêts de pins maritimes forment la flore colorée de ce décor. Tout au nord, une immense plage vous attend, bordée par la célèbre forêt de Trousse-Chemise, chantée par Aznavour.


Intéressons-nous tout d'abord aux 3 plus grands ports accostables

Ce qui frappe quand on les connait, c'est qu'ils sont tous différents.


Voici le premier port en arrivant de La Rochelle :



flotte

La Flotte en Ré

Un petit port familial, qui est accessible seulement à marée haute, avec beaucoup d'animation l'été, des places visiteurs au cœur du port principal, avec des restaurants tout autour de ce magnifique petit port, à deux pas des commerces avec un marché permanent le matin.

Voici nos astuces de marin pour ce port : l'accessibilité du port se fait en moyenne 2 heures avant et après la pleine mer.
Ce port n'est pas en eau profonde, votre bateau va s'échouer sur la vase, il faut donc faire attention à deux choses :
- Allonger les amarres d'un bon mètre, car lors de la marée basse le ponton peut-être plus haut.
- Si votre bateau est équipé de z-drive: remontez le ou les.



stmartin

Saint Martin

Deux ports, dont le premier n'est plus utilisé et appartient à la prison, l'autre beaucoup plus grand, possède un bassin à flot, l'été les touristes se demandent comment les bateaux au fond du bassin pourront sortir, très belle prouesse de chaque skipper et bonne ambiance pour laisser le bateau du fond prendre le large. Cette ville est magnifique car fortifiée par Vauban, il flotte un air de forteresse sécurisante.
Si vous venez juste pour quelques heures, boire un verre ou faire du shopping, vous trouverez, à l'entrée de l'avant-port, à tribord, un ponton visiteur, luxe suprême !!!! Équipé de bornes d'eau et de 220v... Nous sommes à Saint Martin !!! Et ça se voit.




ars

Ars en Ré

Pour moi, le plus beau... du moins, la traversée du Fier D'ars est splendide, mais attention, justement ce Fier et donc ce port n'est accessible que très peu de temps par jour. Deux bassins sont à votre disposition, à tribord, en entrant le nouveau port, et plus loin le vieux port, là, vous serez amarré devant les restaurants.
Ars est la ville la plus sauvage, plus typique et la moins commerciale de cette île, port familial.
Le village se trouve à 5 mn à pied du port.

Voici nos astuces de marin pour ce port : l'accessibilité du Fier d'Ars et de son port se fait en moyenne 2 heures avant et après la pleine mer.




banc

Le banc du Bûcheron


Un échouage surprenant sur le banc du bûcheron, un lieu magique qui, banc2 à marée basse, laisse à ses visiteurs le loisir de profiter de son banc de sable naturel, entouré d'eau, au calme et à l'abri des foules estivales, il se situe entre Saint Martin et Ars en Ré.

Ce banc n’apparaît que lorsque les marées sont importantes : au moins des coef de 90, il est coutume de s'y échouer pour pique niquer.
L'approche se fait par la bouée de chenal verte en venant de Saint Martin en Ré, faites attention car cette partie est en constant mouvement, ne vous fiez pas à votre GPS, mais au balisage du chenal.



Nos astuces


En arrivant au port

- Louez un vélo et levez tous les secrets de l’île de Ré en pédalant sans effort. Totalement plate, l'île est dotée de plus de 100 km de pistes cyclables, elle se prête parfaitement aux flâneurs à vélo.


- Traversez ainsi les marais, situés au Nord de l’île, entre Ars-en-Ré et Loix, c'est un moment magique et inoubliable. Ces fascinants marais salants, paradis des sauniers, sont la partie de l’île la plus sauvage et la plus secrète.
La réserve de Lilleau-des-Niges aux Portes-en-Ré regroupe ainsi près de 300 espèces d’oiseaux.
La lumière des lieux, tour à tour vive ou douce, est un véritable enchantement.


iledaix

Île d'Aix

planaix

Aix-trêmement belle

Rendez-vous pour une journée sur l’île d’Aix, vous débarquez en terre de tranquillité.

Pour accoster sur l’île, trois solutions s'offrent à vous :

- La première consiste à s'écoucher ou se mettre à l'ancre face à la grande plage ouest, attention si vous vous échouez, vérifiez que votre ancre soit bien ensablée, car la météo peut changer à chaque marée et il n'est pas rare d'avoir des vagues qui vous rejettent sur la plage.

- La seconde est de se mettre au mouillage face au port sur une des bouées visiteur et d'appeler à la VHF le 9 pour que la capitainerie vienne vous chercher en semi-rigide, ce service est payant et ne fonctionne qu'aux beaux jours et aux horaires de bureaux, donc nous vous conseillons d'avoir une annexe.

- la troisième est de s'amarrer à l'embarcadère coté ouest, car le coté sud est réservé aux vedettes de passagers, ne le faire qu'avec des vents d'est, sinon vous risquez d’abîmer votre bateau.


Nous ne vous conseillons pas de vous amarrer dans le port car le temps de vous balader sur l’île et de revenir à votre bateau, vous risquez de le retrouver échoué et de devoir rester bloqué jusqu'à la marée suivante (c'est du vécu...). Une île nature, parsemée de roses trémières, l’île d’Aix est, en sorte, un grand jardin. Sur cette île miniature, la nature est reine.


maisonaix

Ici, les voitures n’existent pas. L’île d’Aix se visite à pied, à vélo ou en calèche ! Au fil des balades, on rencontre de petites criques sablonneuses bordées de forêts de pins et de cyprès. Vous apercevrez les îles, de Ré, d’Oléron, et Fort Boyard.

Cette côte calme et silencieuse se prête aussi avec bonheur à la pêche, aux baignades, et aux sorties en bateau. La nacre, l’île lui a consacré un musée.



L'histoire de l’île d’Aix

Si la nature est dominante, l’histoire est aussi très présente. Avec son village fortifié et ses forts: Fort de la Rade et Fort Liédot, l’île d’Aix est une véritable forteresse. Elle protégeait autrefois l’arsenal de Rochefort. Elle abrita également Napoléon pendant ses dernières heures de liberté avant son départ en exil pour Sainte-Hélène.
aix Bien qu’occupée par l’homme dès les temps préhistoriques, c’est au XIe siècle que l’histoire de l’île commence véritablement, avec la fondation de l’église et du prieuré Saint-Martin et l’installation d’une communauté monastique. Celle-ci, va rythmer la vie religieuse des insulaires pendant près de trois siècles avant de déserter les lieux, victime de l’insécurité.
Enjeu des rivalités des royaumes de France et d’Angleterre, l’île s’hérisse de fortifications avec la création de l’arsenal de Rochefort (1666). Elle devient alors la pièce maîtresse du système défensif du port de guerre et de sa rade.
Sous le Premier Empire, époque où l’activité militaire est à son paroxysme, elle est transformée en île forteresse. Après une première visite en 1808, l’Empereur Napoléon Ier, au lendemain de la bataille de Waterloo, y passe quelques jours avant d’être exilé à l’île de Sainte-Hélène.
Suite au départ de la garnison aixoise et à la fermeture de l’arsenal rochefortais (1927), l’île se dépeuple avant de s’ouvrir dans les années 1930, grâce aux initiatives de la baronne et du baron Gourgaud - un couple d’aristocrates charmés par l’île - aux visiteurs. Aujourd’hui, c’est une destination touristique de premier ordre en Charente-Maritime.
L’île d’Aix, enjeu des rivalités franco-anglaises Dans un région littorale, éminemment stratégique, l’île d’Aix, située géographiquement au centre de l’archipel charentais, est restée longtemps au cœur des conflits armés opposant le royaume de France aux envahisseurs venus de la mer.


La descente anglaise de 1757

Le 8 septembre 1757, une flotte anglaise avec plus de 10 000 hommes embarqués quitte le port de Portsmouth et se présente le 23 septembre devant l’île d’Aix. Après une heure de bombardement la garnison du fort de la Rade capitule.
Quelque 5 000 anglais débarquent et mettent l’île à sac : les casernes sont incendiées, les maisons pillées et dévastées, les cloches de l’église emportées et le clocher abattu... Le 1er novembre, devant l’imposant dispositif défensif français mis en place entre temps sur la côte, la flotte anglaise reprend le chemin de ses ports.

L’affaire des Brûlots

En janvier 1809, Napoléon Ier décide de regrouper plusieurs divisions de la flotte de l’Atlantique en rade d’Aix. En février, la Royal Navy, alertée par les mouvements des navires français, vient se poster dans la rade des Basques (au nord-ouest de l’île) hors de portée des canons côtiers.
Le 11 avril, les Anglais lancent des brûlots sur l’escadre de Rochefort qui provoquent la panique dans les équipages français. La marine impériale va perdre ainsi 4 vaisseaux et une frégate et 385 canons (pour délester les navires échoués), aucun bâtiment anglais ne sera détruit.


Nos astuces


Le Port

- En arrivant au port, vous découvrirez des bouées, amarrez le bateau à celle destinée aux visiteurs, appelez sur la VHF la capitainerie sur le canal 9 et une navette vous déposera à terre.

C'est un service payant, mais plus sûr en raison des faibles profondeurs dans le port.

- A vélo, le tour de l'île dure 1h30, trois loueurs en proposent.

- Attention la carte bancaire n'est pas acceptée dans tous les commerces, un distributeur automatique est disponible à l'intérieur de l'épicerie, au cœur du village.

fortboyard

Fort Boyard

fort

Un vaisseau de pierre

Le médiatique Fort Boyard se dresse au cœur même du Pertuis, à mi-chemin entre les îles d’Aix et Oléron. Sa mission originelle, défendre le littoral et les îles d'Aix et d'Oléron ainsi que l’embouchure de la Charente, et l’arsenal de Rochefort.
Il venait renforcer le système de défense édifié le long du littoral et sur les îles de la Charente-Maritime.


Avant d'être une star

L’aventure de la construction, décidée par Napoléon, s’étale sur 30 années, dont 20 pour les seules fondations…
Une prouesse technique incontestable… mais inutile.
fort2 L’entreprise est difficile : entre les tempêtes, qui ruinent les murs inachevés, les chavirages d’embarcations qui transportent les pierres, et les attaques anglaises, les travaux ont bien du mal à avancer et ne se termineront qu’en 1859.
Napoléon n’en verra d’ailleurs pas l’achèvement, même quand il quittera l’Île d’Aix pour l’exil. Mais les progrès de l’artillerie, plus rapides que ceux de la construction, le rendirent inutile aussitôt achevé.
Il aura coûté l’équivalent actuel de plus de deux cent millions d’euros. Il est la fierté de l’époque, à tel point qu’une maquette est présentée à l’exposition universelle de 1867.


Une reconnaissance médiatique

Fort Boyard servit de prison avant d’être déclassé en 1913. Abandonné par l’armée, il est mis en vente en 1961 pour 7 500 francs de l’époque. Seuls deux acquéreurs se présentent. L’acheteur n’aura semble-t-il ni les moyens ni le temps d’entretenir sa nouvelle propriété.
Le cinéma va utiliser le lieu à plusieurs reprises. Mais c’est finalement la télévision qui va sauver Fort Boyard. Propriété du Conseil Général de la Charente-Maritime depuis 1989, depuis la première diffusion en 1990 de l’émission de télévision "Fort Boyard", il connaît une carrière médiatique nationale et internationale.


Nos astuces


Le Fort

- Quand les équipes de tournages sont présentes sur le fort, nous navigateurs, ne sommes pas les bienvenus... Nous devons garder nos distances, 100 mètres.

- Comment savoir si ils tournent : si les vedettes de touristes ne s'en approche pas ou si, il y a un semi rigide qui vient à votre rencontre, c'est qu'ils sont sur le fort, mais rassurez vous, c'est rare.

iledoleron
planole

Île d'Oléron

Une île Sauvage

Une nature riche et préservée, des plages magnifiques, un patrimoine de premier plan, la seconde plus grande île de France métropolitaine, après la Corse.

Oléron, sport de glisse et… châteaux de sable

A l’Ouest, face à l’océan, de Saint-Trojan à Chassiron, l’île d’Oléron compte une suite unique de longues plages de sable. Avec le jeu des marées et le vent, la mer en mouvement est tour à tour un terrain de jeux calme et sécurisé pour les petits, avant de devenir sportive pour les plus grands.

plage
Amateur ou confirmé, vous aimerez vous laisser guider par les vagues. Planche à voile, surf, char à voile… votre séjour sera fun !


Elle est à la fois sportive et sauvage.

Oléron possède cinq ports, quatre sur la côte nord et un sur sa côte sud, ce dernier, la Côtinière est interdit à la plaisance, il est consacré à la pêche.


Les quatre autres ports sont :


portstdenis

Saint Denis d'Oléron

Le port de Saint Denis d'Oléron peut recevoir 740 bateaux sur pontons et 60 pour les visiteurs. Il a un seuil naturel à 1,50 mètre du zéro des cartes.

Le plus grand et le plus moderne de l'île, le plus accessible, avec seulement quelques heures à marée basse ou cela n'est pas possible.
plage2
L'été avec ces six restaurants, beaucoup de concerts y sont organisés.

Dans la continuité des restaurants quelques Boutiques, mais aussi un loueur de vélos, qui vous permettra de partir à l'assaut du phare de Chassiron, environ 15 à 20 minutes... une belle balade et après quelques cotes à gravir, vous pourrez vous reposez sur une terrasse des bars au pied du phare, il y a aussi quelque boutiques.
Admirer une vue, magnifique sur les rouleaux qui s'échoue sur les rochers. Pour le retour il y a un chemin qui longe la plage...



dahouet


Le Douhet

Le Port du Douhet de Saint Georges d'Oléron dispose de 400 places sur pontons dont 30 pour les visiteurs. Il est relié à la ville, une des plus anciennes de l'île, par un chenal autrefois emprunté par les bateaux qui transportaient le sel. Le bassin est creusé au zéro des cartes marines permettant le maintien en permanence à flot des bateaux. 3 bouées d'attente sont au sud du chenal.





boyardville

Boyard Ville

A été créé afin de construire le Fort du même nom. Ce port très accueillant est accessible avec la marée par des écluses automatiques, attention ces écluses automatique s'ouvrent et se ferment en moyenne 2 heures avant et après la pleine mer, un ponton d'attente se trouve juste après l'entrée du port, dans la rivière.
Pendant les deux mois d'été un marché nocturne y est organisé, de nombreux restaurants vous y attendent, avec aussi quelques concerts organisés par deux établissements.




Saint-Trojan

Saint Trojan - Château d'Oléron

Célèbre pour sa citadelle, le port de Château-d'Oléron, accueille de nombreux bateaux ostréicoles, Première Activité traditionnelle, il est entouré de cabanes ostréicoles de mille et une couleurs.
Saint-Trojan-les-Bains, une destination originale : Le p'tit Train de Saint-Trojan, vous conduira, sur 12 kms aller-retour aux confins sauvages du Pertuis de Maumusson avec ses paysages magnifiques de sable fin et de pinèdes inaccessibles par la route. Il dessert les plages de Gatseau et de Maumusson sur la Côte Sauvage.
Cette attraction existe depuis 1963, il conjugue les plaisirs des journées de plage, de soleil et celui des promenades en milieu naturel. En juillet et en août il vous propose des promenades féeriques avec ses "Trains du soleil Couchant" avec concert sur la plage (se renseigner sur les dates). Le Buffet de la Gare est ouvert d'avril à septembre, le wagon bar (à Maumusson) en juillet et août.



cabane

Un village d'artistes et d'artisans

Les Cabanes de La Baudissière

Depuis quelques années, la mairie de Dolus a pris l'initiative de créer, dans les anciennes cabanes ostréicole, un village d'artistes et d'artisans, regroupant peintres, sculpteurs, créateurs de bijoux, créateurs "home déco"s, créateur de vêtements pour enfants, Saunier... Ce village se trouve au nord-est de l'île, sur le port Ostréicole de la Baudissière, accessible par la route des Huîtres.




Marais salants, nature et patrimoine de l’île. Au cœur de l’île d’Oléron, plus au sud, pénétrez dans ses terres. Parcourez les imposantes forêts de pins maritimes, chênes verts et oyats. Découvrez les anciens marais salants transformés aujourd’hui pour la plupart en claires, lieu d’affinage des fameuses huîtres de "Marennes-Oléron". Des marais qui hébergent également une faune et une flore riches et variées. Roman, militaire et maritime, avec la citadelle du Château d’Oléron ou encore Fort Boyard, le patrimoine d’Oléron est très présent. A pied, à vélo ou à cheval, tous les moyens sont bons pour découvrir l’île d’Oléron sous tous ses angles.


Nos astuces


Saint Denis d'Oléron

- Les plus beaux sanitaires de la côte, spacieux, moderne, neuf... 4 étoiles.


- Autre atout pour les vedettes, l'essence y est moins chère, grâce à une pompe Leclerc sur le port.


Boyardville

- Le service en plus


- Le seul port qui accepte de réserver une place au ponton.

rochefort

pont roche

Rochefort


Le port de plaisance

Il est le premier port fluvial de Charente-Maritime. Il est situé sur la rive droite du fleuve Charente à 15 milles nautiques environ de fort Boyard ou de l’île d'Aix, au cœur de la ville. Il s'agit d'un port qui se répartit en deux bassins à flots dénommés La Pérouse et Bougainville.

Il comporte 300 places sur pontons ainsi que 40 places visiteurs.





Quand Rochefort d'aujourd'hui se rappelle son passé

hermione2

L'Hermione, sur les traces de La Fayette. Le chantier de l'Hermione est un formidable défi technique et humain : reconstruire un navire en bois tout en respectant les techniques d'origine, puis, une fois la frégate achevée, refaire la traversée de l'Atlantique jusqu'à Boston comme l'avait fait le Marquis de La Fayette en 1780.
chantier





Depuis juillet 1997, l'Association Hermione-La Fayette s'est lancée dans une formidable aventure de la reconstruction de la frégate Hermione, navire, qui, en 1780, permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.

Reconstruire l’Hermione, c’est reconstituer un élément de notre patrimoine maritime. C’est engager un grand chantier au service de l’économie et de la culture de toute une région.


Arsenal maritime

Ville nouvelle au XVIIème siècle, Rochefort fut créée par Colbert en 1666, qui voulait en faire le plus grand arsenal maritime et développer ainsi la puissance du Royaume de France sur les mers. L'ensemble, élevé dans les terres sur une des dernières boucles de la Charente, fut fortifié quatre ans plus tard.


corderie2

Un destin prestigieux

Dès sa création, l'arsenal de Rochefort a construit, armé et entretenu nombre de vaisseaux de haut rang de la Royale. De son port, sont parties certaines des plus grandes expéditions, militaires ou scientifiques, et quelques innovations telles le sous-marin y ont été élaborées. Ne répondant vraisemblablement plus aux normes d'une flotte de guerre moderne, il fut fermé en 1926.




corderie1

La Corderie Royale

Le premier ouvrage construit est le magnifique bâtiment de la Corderie Royale, dont la réalisation commence en 1666 pour se terminer en 1669. Le plus long édifice d’Europe de son époque. Le bâtiment de 374 m de long, posé sur un radeau de poutres de chêne pour pallier l’instabilité du terrain marécageux, est une manufacture de cordes. La corderie maintiendra cette activité jusqu’en 1867, l’évolution des techniques et l’apparition des câbles d’acier la rendant alors obsolète.




Embouchure_Charente

La Charente


Une balade magnifique

Laissez-vous voguer sur l'estuaire de la Charente, de village en village. Entre l’océan Atlantique et Angoulême, la Charente, longue de 171 km, représente un fleuve large et sinueux. Tout au long de son parcours, la Charente est jalonnée de villes et villages riches en vestiges du passé comme Saintes, Saint-Savinien ou encore Rochefort.



Une voie commerciale importante

De nombreux champs de vignes, chais et distilleries de cognac bordent également le fleuve. La Charente a participé activement à l’essor du vignoble local. Ainsi les vins saintongeais destinés à l’exportation transitaient sur le fleuve grâce au trafic des gabares qui sillonnaient alors la Charente.



Le paradis des pêcheurs

La Charente compte également de nombreuses espèces de poissons. Les truites, carpes, brochets et autres perches ou anguilles font le bonheur des pêcheurs et des cuisiniers locaux ; des chefs qui savent parfaitement conjuguer le goût de ces poissons locaux à d’autres produits du terroir pour confectionner quelques savoureuses spécialités.





Nos astuces


Visite du chantier de l'Hermione


Horaires d'ouverture 2014, le chantier est ouvert tous les jours :

- le chantier sera fermé à partir du 6 janvier jusqu'au 14 février inclus

- De février à mars et octobre : 10h30 - 12h30 et 14h00 - 17h30

- D'avril à juin et en septembre : 10h00 - 19h00

- En juillet et août : 10h00 - 20h00.

- Départ programmé pour l'automne avec un voyage vers les Etats Unis d'Amérique